Lemensearch au Retail Morning

Jeudi dernier avait lieu la première édition du Retail Morning, organisée par CB News et IPG Mediabrands à Beaugrenelle. Cette matinée consacrée au retail a balayé plusieurs grandes thématiques autour de « l’UX obsession » et de la relation étroite entre le monde physique et digital.

 Retour sur les sujets abordés.

Depuis quelques années le focus est mis sur le consommateur. Il est désormais l’élément central de toute la stratégie retail pour une marque. Comment analyser les différents types de clients par leur comportement d’achat ? Des Webroomers (repérage en ligne, achat en boutique) aux store shoppers (repérage et achat en boutique) en passant par les online shoppers (repérage et achat sur internet) aux showroomers (repérage en magasin, achat en ligne), il est plus que nécessaire de connaitre sa cible afin de lui proposer une offre omnicanal complète !

Mais les lieux de vente physiques ne sont pas morts. Plus de 90% des achats se font encore en magasin, et cette matinée nous a démontré que le digital n’est pas là pour les concurrencer, c’est un complément d’une efficacité redoutable pour les enseignes. Le digital au service du monde physique !

Cependant, il faut redoubler d’efforts pour faire venir, mais surtout faire rester le consommateur en magasin, notamment à travers des expériences sociales toujours plus créatives et diversifiées: la « UX obsession » des marques. Frank Rosenthal (agence UM) et Bertrand Esclasse (UX Retail Design) nous ont d’ailleurs parlé de différents points de vente à travers le monde, plus qu’inventifs dans l’attraction client : l’Apple Store de Chicago, l’Amazon Books de Seattle, Fico à Bologne ou encore Le Comptoir Boulanger à Paris.

 

IMG_9289

 

 

Durant cette matinée, nous avons particulièrement apprécié l’intervention de Stéphanie Martellozo, Head of Strategy chez Future Brand. Stéphanie nous a rappelé l’importance du souvenir et des émotions dans le parcours d’achat. Une expérience c’est une émotion, il faut stimuler les sens du consommateur. Certains ne pouvant être appréciés via internet, seuls les magasins physiques peuvent proposer des expériences globales basées sur les 5 sens et l’émotion, la base de la création d’un souvenir, un élément indissociable de l’acte d’achat.

L’intervention de Laura Pho Duc, Directrice Marketing et Communication d’Alibaba France, nous a également interpellés. En effet, Laura nous rappelle que les stratégies retail sont extrêmement différentes d’un pays à l’autre. A Londres, à Paris, à New York, à Shanghai et dans le reste du monde, les pratiques ne sont pas les mêmes car les cultures ne sont pas les mêmes. Les lignes plus ou moins étanches, les mentalités plus ou moins subversives autorisent les marques à s’aventurer sur tel ou tel terrain. Certaines pratiques très répandues ici n’auront pas d’écho là-bas.

L’exemple actuel le plus frappant est la difficulté des méga applis asiatiques, comme Alibaba, à franchir les frontières européennes. La culture n’y est pas. C’est cette extraordinaire diversité et cette complexité du monde du retail qui nous fascinent et nous nourrissent !

Merci à tous les intervenants et organisateurs de cette matinée riche en inspiration, et à l’année prochaine !

La vidéo de l’événement : http://www.cbnews.fr/nl-Media/retail-morning-la-video-a1044013?utm_source=newsletter&utm_medium=email 

 

IMG_9317